La panique

Je viens de vérifier le compte bancaire pour m’apercevoir qu’il est à -11 000 euros, c’est la panique générale on atteint le fond du fond. Il est 5h59 et j’attends avec impatience le coup de fil de la banque vers 9h et la voix nasillarde qui l’accompagne m’expliquant qu’elle doit tout rejeter.

Encore une excellente journée en perspective.

Hier encore, j’entendais à la radio un entrepreneur industriel qui disait que les banques serraient les boulons et n’autorisaient plus aucun découvert bancaire.

Ce contenu a été publié dans Banque & emprunt, Découvert bancaire, Humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La panique

  1. admin dit :

    Voici l’email que j’envoie dans la foulée à la banque, il est toujours préférable de prendre les devants.

    Bonjour Madame,

    J’ai vu ce matin que le billet de trésorerie était arrivé à échéance.
    J’ai besoin que vous le reconduisiez, je vous donne une nouvelle commande DCNS tombé ce vendredi (deux pièces jointes). J’en ai une autre pour l’EPSHOM (Marine Nationale) et pour l’ENIB dont je récupèrerai les documents dans la journée.

    Outre cette créance, notre compte doit tourner autour des -1200 euros, comme je vous l’ai dit dans un message précédant nous avons remis des chèques en banque hier, ils doivent être entre Brest et Quimper à l’heure actuelle.

    Merci de votre compréhension et de votre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *