Les Chinois c’est plus fort que toi (Partie 2)

Cet article est la suite Les Chinois c’est plus fort que toi (Partie 1).

Le droit du travail :

Dans l’autre cas de figure, l’usine chinoise enverra la marchandise par container à ses cousins en France, en Espagne, en Hongrie, en Algérie… tous les pays sont concernés. La famille – au sens large – sur place se chargera de commercialiser. C’est la méthode qui préexistait jusqu’à maintenant avec son cortège de petites combines.

Il existait des filières pour importer des containers « tous frais compris ». Ces containers échouaient sur des plages du sud de l’Europe et étaient donc physiquement présents sur le marché, sans l’être administrativement. Je parle au passé, car cela m’a été raconté il y a quelques temps. Même si le détail est certainement différent aujourd’hui, je reste persuadé que de la marchandise continue à arriver sans contrôle. Les mafias bulgares ou siciliennes étant friandes de ce genre de combines.

Outre cela, bien souvent toutes les personnes qui travaillent dans un des commerces concernés sont en famille. Cela permet de contourner la législation française, notamment sur le travail le dimanche, le patron et les membres de sa famille étant autorisés à travailler le dimanche.

Rajouter à cela, les sociétés de même nom inscrites dans différents pays européens pour se faire des ventes en franchise de TVA. Des RCS en cours d’inscription, fameuse ritournelle de l’embrouilleur.

La conclusion de tout ceci est multiple. D’une part, certains secteurs économiques connaissent une totale désolation qui ne permet plus de faire une marge suffisante et donc d’investir. Je parle d’une marge normale pour vivre et payer des salariés en conformité à la loi, je ne parle pas de marges extravagantes. D’autre part, l’Etat se prive de ressources dont il a besoin et s’abstient de faire respecter la loi qui est sa raison d’être. En dernier lieu, le lésé c’est le client, s’il avait un réel problème avec un produit importé il se rendrait vite compte de sa solitude, que des produits sans norme sont importés. Il se rendrait compte que derrière un prix béton il n’y a que carton-pâte et faux décors, qu’il y a des familles chinoises qui souffrent aussi à vivre à 5 dans 35m² car elles ne peuvent pas vendre plus cher et sans se plaindre car ceux qui sont en France ont la chance de vivre dans le pays aux 12 jours fériés par an, aux 35h de travail par semaine, … enfin pour les autres.

Ce contenu a été publié dans A l'attaque ! (nos projets), Bof!, Chine, Vendre plus !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les Chinois c’est plus fort que toi (Partie 2)

  1. Ping : Les Chinois c’est plus fort que toi (Partie 1) | Magic Entrepreneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *